Tabagisme passif, tous les points à connaître pour pouvoir lutter contre ce fléau

Lorsque nous parlons des méfaits que représente le tabagisme, nous oublions très souvent de prendre en compte ceux et celles qui sont victime du tabagisme passif. Cela est certainement dû au fait que peu d’entre nous savent exactement de quoi il en retourne. Si vous ne savez pas exactement en quoi consiste le tabagisme passif, ce guide vous sera d’une grande utilité. Vous y découvrirez les ravages que cela peut entraîner, ainsi que les moyens pour lutter contre cette situation.

En quoi consiste exactement le tabagisme passif ?

Comme son nom l’indique, le tabagisme passif est le fait d’être exposé à la fumée de cigarette alors que l’on n’en consomme pas. En effet, ces personnes sont appelées des fumeurs passifs, puisque contrairement aux fumeurs, elles ne choisissent pas de fumer de la cigarette, mais sont contraintes d’inhaler la fumée de cigarette ou de cigare, de même que les composés volatils et toxiques qu’elles contiennent.

À noter que les risques auxquels s’exposent les fumeurs passifs, sont beaucoup plus importants que ceux encourus par les fumeurs, puisque les toxines entrent directement en contact avec les voies respiratoires. De ce fait, ils sont exposés à des problèmes de santé graves.

Quand est-ce qu’un individu est considéré comme un fumeur passif ?

Un individu présentant les différents symptômes relatifs au tabagisme passif est dit fumeur passif. Ces symptômes sont nombreux, et peuvent varier d’un individu à un autre, en fonction de la quantité de fumée qu’il inhale, et de la durée de son exposition à la fumée de cigarette. Les signes avant-coureurs relatifs au tabagisme passif sont les symptômes liés aux problèmes respiratoires tels que les toux et l’asthme bénin.

Les personnes qui sont exposées à la fumée de cigarette peuvent également souffrir de différents problèmes oculaires comme les conjonctivites et les yeux secs. Elles ont souvent mal à la tête, contrairement aux fumeurs, sans oublier les différents problèmes ORL. En plus de cela, le risque de développement d’une pathologie pulmonaire grave est bien plus présent chez les fumeurs passifs que chez les personnes qui fument réellement. Chez les enfants et les bébés, les problèmes que peuvent entraîner le tabagisme passif peuvent se révéler encore plus graves, voire même, mortels.

Quelles sont les personnes susceptibles d’être exposées au tabagisme passif ?

Les personnes pouvant développer les symptômes liés au tabagisme passif, sont celles qui vivent avec un ou une fumeuse. En effet, si le ou la fumeuse fume à l’intérieur de la maison, la fumée de cigarette est beaucoup plus nocive pour le fumeur passif, que pour la personne qui fume elle-même. Outre cela, les personnes à risques sont également les employés qui travaillent dans le secteur de la restauration comme les bars, les cafés, et même les restaurants disposant d’un coin spécial fumeur.

Ces derniers sont en contact avec des fumeurs à longueur de journée, et c’est ainsi qu’ils deviennent des fumeurs passifs. Face à ce risque, il faut noter que la mise en place de l’arrêté visant à interdire la consommation de tabac dans les lieux publics a permis de réduire cette exposition.
En entreprise, les non-fumeurs qui vont en pause avec des fumeurs et inhalent la fumée des cigarettes, sont également exposés.

Comment détecter à l’avance le tabagisme passif chez un individu ?

Nous avons pu voir un peu plus haut, les différents signes permettant de diagnostiquer à l’avance, si une personne est susceptible de souffrir du tabagisme passif ou non. Toutefois, pour savoir si une personne côtoyant un fumeur dans son environnement proche, pâti du tabagisme passif ou non, il est important de connaître si un ou de plusieurs problèmes respiratoires, ou ORL répétitifs se sont déjà déclarés. Les effets du tabagisme passif ne peuvent être ignorés, puisqu’ils empêchent de mener une vie saine et agréable. À noter, que, devenir un fumeur passif peut justement entraîner des maladies chroniques telles que les otites et l’asthme.

Qu’est-ce qu’il faut faire si une personne souffre de tabagisme passif ?

Tout comme pour les autres maladies, les différents symptômes dont le fumeur passif est atteint peuvent être soignés. Par exemple, pour les problèmes oculaires, ils peuvent être soignés par la prise de collyres. En ce qui concerne l’asthme, un traitement à l’aide de bronchodilatateurs est généralement prescrit. Cependant, pour éviter que les symptômes ne récidivent, il est recommandé d’éviter au maximum, les risques d’exposition à la fumée de cigarettes.

Dans le cas où la personne vit avec un fumeur, il serait judicieux que ce dernier fume à l’extérieur de la maison, afin de ne pas exposer les autres aux symptômes liés au tabagisme passif. Qui plus est, il est recommandé que les fumeurs et les non-fumeurs respectent les zones dédiées à tout un chacun, afin d’éviter d’exposer les autres ou de s’exposer à la fumée de cigarette. Ce sont des règles à enseigner très vite, notamment, aux jeunes enfants.

La cigarette électronique, un autre moyen pour éviter le tabagisme passif

Pour lutter contre l’exposition au tabagisme passif, l’adoption de la cigarette électronique peut vous permettre de résoudre ce problème. Contrairement aux cigarettes traditionnelles, il faut noter que l’usage d’une cigarette électronique n’entraîne pas la formation de fumée nocive à la santé des non-fumeurs. Au lieu de la combustion, la cigarette électronique fonctionne par vaporisation. C’est la vapeur produite par l’e-liquide contenu dans le clearomiseur, que le fumeur inhale pour retrouver les mêmes sensations qu’avec une cigarette traditionnelle, réduisant ainsi les risques de tabagisme passif.

Les avantages de la cigarette électronique

La cigarette électronique n’est pas uniquement bénéfique aux personnes qui composent l’entourage du fumeur, afin de les préserver du tabagisme passif. Cette cigarette présente également quelques avantages non-négligeables pour le fumeur lui-même. La cigarette électronique permet, en effet, d’éviter la combustion de goudron, de charbon, de monoxyde de carbone et d’autres substances cancérigènes qui, une fois inhalées, peuvent provoquer des problèmes de santé grave. Qui plus est, l’utilisation de la cigarette électronique constitue un excellent moyen de sevrage chez les personnes désireuses d’arrêter de fumer définitivement. Il est possible d’alterner la cigarette électronique avec la cigarette traditionnelle, à condition que le fumeur n’expose personne au danger du tabagisme passif.

Nous vous avons présenté les points que vous devez connaître concernant le tabagisme passif, ainsi que les moyens pour l’éviter. Cependant, si vous avez des questions, n’hésitez pas à prendre contact avec un médecin tabacologue qui pourra vous renseigner davantage à ce sujet.