Les points à savoir pour débuter
avec la cigarette électronique

Depuis quelques années déjà, la cigarette électronique a conquis le monde des fumeurs, des plus jeunes aux plus âgés. Cela est dû aux avantages divers et variés que ce type de cigarette procure par rapport à la cigarette traditionnelle. Également appelée vaporisateur électronique, la cigarette électronique, ou e-cigarette, permet non seulement de modifier la dose de nicotine consommée par le fumeur, mais c’est aussi un excellent moyen de sevrage pour les personnes qui souhaitent arrêter de fumer. C’est certainement pour cette raison que, de plus en plus de fumeurs ont troqué leur cigarette traditionnelle pour une e-cigarette. Si vous aussi, vous souhaitez vous mettre à l’e-cig, voici quelques aspects à prendre en compte dans le choix de votre cigarette électronique.

Cigarette électronique VS cigarette traditionnelle, les différences à connaître

Pour vous éclairer un peu plus sur le sujet de l’e-cigarette, vous devez d’abord connaître la différence entre cette dernière et la cigarette traditionnelle. Ainsi, si vous n’avez jamais essayé l’e-cigarette et que vous vous interrogez en contemplant de loin les fumeurs qui utilisent ce type de cigarette, voici quelques informations qui vous aideront à découvrir les avantages qu’elle offre.

La cigarette électronique ne contient pas, par exemple, le fameux goudron cancérigène, et autres substances nocives, que vous trouverez dans la cigarette traditionnelle. Qui plus est, elle n’engendre aucune combustion. De ce fait, vous pourrez dire adieu aux cendres, aux briquets, aux mauvaises odeurs, ainsi qu’aux dents jaunes qu’occasionnent l’association tabac et nicotine. Le top, c’est que vous ne vous sentirez pas exclue de votre groupe d’amis non-fumeurs, lorsque vous aurez envie d’en griller une.

De plus, il faut aussi reconnaître que l’e-cigarette revient beaucoup moins chère que la cigarette traditionnelle. Certes, le montant que vous allez investir dans l’achat de votre première cigarette électronique est assez coûteux, mais finalement, vous amortirez rapidement le montant que vous avez placé dans son achat, généralement, au bout de quelques semaines d’utilisation seulement. Vous pouvez dire que le budget alloué à votre consommation de cigarettes mensuelle sera divisé par 5, avec la cigarette électronique.

Vous retrouverez les mêmes gestes ainsi que les mêmes sensations que vous procure la cigarette traditionnelle. Et avec les nouvelles générations d’e-cigarette vous n’aurez aucune gêne à l’utiliser. Fini donc les manques que peuvent subir les fumeurs qui sont sur le point de décrocher, puisque vous pourrez retrouver votre dose de nicotine quotidienne avec votre e-cig sans les inconvénients.

Grosso modo, sachez que l’utilisation d’une cigarette électronique est beaucoup moins toxique que l’usage d’une cigarette traditionnelle. Cela s’explique par le fait qu’elle ne contienne pas de produits jugés toxiques. Cependant, lorsque l’on souhaite se mettre à utiliser la cigarette électronique, la première chose à laquelle vous devez réfléchir est : quel modèle de cigarette électronique vais-je choisir. C’est ce que nous allons traiter dans le prochain paragraphe, afin de vous répondre.

Comment choisir sa cigarette électronique pour débuter dans le vapotage ?

Lorsque vous allez choisir votre cigarette électronique, la première chose dont vous devrez tenir compte, c’est certainement votre profil en tant que fumeur. Pour cela, vous devrez répondre à la question suivante : quel type de fumeur êtes-vous : occasionnel, moyen, ou invétéré ? Effectivement, si vous fumez de manière occasionnelle, vous serez tenté d’acheter une cigarette électronique simple à utiliser et pas chère. Le souci, c’est que si vous résonnez de la sorte, vous pourrez être induit en erreur lorsque vous achetez votre première cigarette électronique.

Que vous soyez un fumeur occasionnel ou gros fumeur, sachez qu’un modèle d’e-cigarette performant avec différents réglages, vous apportera le maximum de confort lorsque vous commencez à vapoter. Un modèle compact, facile à ranger dans votre sac, et qui peut être transporté partout où vous irez, est le rêve de beaucoup de gens. Alors, pour faciliter votre choix parmi les nombreux modèles qui existent sur le marché, voici les caractères à retenir lorsque vous allez sélectionner un kit de cigarette électronique. Ces conseils sont valables aussi bien pour les vapoteurs débutants, que pour les vapoteurs qui ont déjà acquis une certaine expérience en matière de cigarettes électroniques.

Formations hypnose pour arrêter de fumer

Le choix de la batterie

L’un des éléments indispensables pour assurer le bon fonctionnement de votre cigarette électronique est sans aucun doute sa batterie. En effet, ce composant permet de produire de l’énergie qui alimentera votre cigarette électronique, tout en lui procurant un maximum de résistance lorsqu’elle chauffe, pour la vaporisation du liquide contenu dans l’e-cigarette. Ainsi, lorsque vous choisissez votre batterie, voici les points essentiels à retenir :

Son autonomie :

Tout comme pour les différents composants électroniques, l’autonomie de la batterie de votre cigarette électronique devra être pris en compte lorsque vous en achetez une. Cela vous permettra d’estimer la fréquence d’utilisation de votre e-cigarette, de même que la durée des aspirations, ainsi que la tension qu’elle délivrera. Sans oublier, bien sûr, sa capacité ainsi que la résistance de son atomiseur, et de son clearomiseur. Pour faciliter le calcul de l’autonomie de la batterie de votre cigarette électronique, voici un exemple concret qui permettra d’illustrer cette estimation.

Si votre batterie a une capacité de 650mAh, cela signifie qu’elle aura 4 h d’autonomie en tension régulée, 3h en tension variable. Pour une batterie de 1000mAh, son autonomie en tension régulée est de 6 à 7 h avec une tension variable de 5 h. Il suffit simplement de vérifier la capacité de votre batterie comme il est indiqué sur l’emballage. Par ailleurs, il vous est également possible de calculer l’autonomie de votre batterie à partir de la loi d’Ohm. La formule est U = R.I
U c’est la tension que l’on exprime en Volt (V) qui est égale à la résistance R en Ω (Ohms) multipliée par l’intensité I en Ampère (A). Passons au calcul : U = R.I, ce qui permet d’obtenir la formule I = U / R

Du coup, pour une batterie affichant 1000 mAh (c’est-à-dire 1 A par heure) et qui délivre 3,7 V avec une résistance de 1.8 Ohms, on obtient une intensité d’environ 2 A (I = 3,7 / 1,8).
Vous savez maintenant l’intensité I de la batterie, c’est à partir de cela que vous pourrez calculer l’autonomie de cette dernière qui équivaut à 1 A x 60 minutes = 2 A x T donc T = (1 x 60) / 2. Cela donne le résultat de 30 minutes en utilisation continue. Ainsi, si vous le convertissez, vous obtenez une autonomie moyenne de 6 heures environ. Avec ce simple calcul qui est basé sur la règle de trois, vous pouvez connaître l’autonomie réelle de votre batterie.

Sa taille et ses fonctionnalités :

Lorsque vous choisissez une batterie qui accompagnera votre kit de cigarette électronique, pensez également à prendre en compte sa taille, ainsi que ses fonctions. De manière générale, les batteries qui ont une excellente autonomie sont de grosse taille, aussi bien au niveau du diamètre que de la longueur. Cependant, pour éviter que les vapoteurs se retrouvent dans un inconfort lors de l’utilisation de leur cigarette électronique, les fabricants ont essayé de proposer des modèles de batteries avec des tailles appropriés, sans pour autant lésiner sur leur autonomie. Vous pourrez ainsi choisir entre une batterie de forme cylindrique ou une batterie en forme de box. Quelle est donc la différence entre les deux ?

Lorsque vous optez pour une batterie de forme cylindrique, vous misez sur la simplicité d’utilisation. Il vous suffira d’actionner le seul bouton de mise en marche pour que votre appareil se mette à fonctionner. Cette batterie dispose également d’une bague de réglage de tension, pour éviter les problèmes de tension variable. Le seul souci lorsque vous achetez une batterie cylindrique, c’est que cette dernière est scellée et que vous ne pourrez donc pas remplacer l’accu qui se trouve à l’intérieur. Ainsi, si votre batterie vous lâche, la seule solution, c’est de la remplacer. Ce qui est souvent le cas lorsqu’elles atteignent plus de 300 rechargements. De ce fait, les bricoleurs en tout genre ne pourront pas effectuer de réparation !

Par contre, les batteries de type box comme leur nom l’indique dispose d’une forme carrée ou rectangulaire. Elles sont souvent équipées d’un écran OLED ou LCD, ainsi que de boutons de réglage. L’avantage avec ce modèle, c’est que son écran affiche toutes les informations dont vous avez besoin pour connaître votre cigarette électronique. Vous pourrez y retrouver notamment :

  • L’autonomie restante,
  • La valeur de la résistance,
  • La puissance,
  • La tension de votre batterie.

Grâce aux boutons de réglages, vous pourrez naviguer à travers les menus, afin de modifier les valeurs de votre e-cigarette en fonction de vos besoins et de vos envies. Pour ce qui est de leurs accumulateurs, ils sont interchangeables et rechargeables, vous garantissant ainsi une excellente longévité. Vous pourrez les remplacer facilement lorsqu’ils deviennent moins performants, ou lorsque leur revêtement de protection est endommagé.

Cependant, lorsque vous utilisez une batterie de forme box, pensez à faire attention aux courts-circuits, tout en respectant la polarité de votre batterie. Il est recommandé de la placer dans un étui isolant, et de ne pas la laisser à la portée des enfants. Pour éviter les risques d’accidents, veuillez également faire attention aux chocs, aux liquides, ainsi qu’à tous objets métalliques qui peuvent entrer en contact avec votre batterie. En cas de question, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un spécialiste des cigarettes électronique.

Le choix des pas de vis :

Après avoir sélectionné la batterie pour votre cigarette électronique, vous devrez aussi tenir compte du type de pas de vis que votre modèle utilise. En matière de cigarettes électroniques, vous devrez savoir qu’il existe deux types de pas de vis, notamment le pas de vis type eGo et le pas de vis type 510. Ce dernier demeure le plus courant sur le marché actuellement. Son choix aura un impact sur le choix de votre atomiseur ou clearomiseur.

Le choix de l’atomiseur ou clearomiseur

Outre la batterie, l’atomiseur appelé, également par certains clearomiseur, est l’élément clé qui assure le bon fonctionnement de la cigarette électronique. Cela s’explique par le fait que ce composant est la partie qui permet de contenir et de vaporiser l’e-liquide. Lorsque vous choisissez votre atomiseur, sachez que ce dernier est composé :
  • D’un embout d’aspiration que l’on appelle également drip tip. C’est cette partie qui sera en contact avec votre bouche, tout comme le filtre d’une cigarette traditionnelle. Le drip tip existe sous différentes formes et textures, et son choix impactera sur le confort de l’utilisateur pendant qu’il se met à vapoter, de même que la température de la vapeur inhalée.
  • Un réservoir dédié au stockage d’e-liquide. Vous pourrez trouver un réservoir en plastique ou en verre, en fonction des marques. Leur capacité aussi peut être différente.
  • Un tube central, ou cheminée, qui aura pour rôle de faire remonter la vapeur jusqu’à ce qu’elle atteigne l’embout d’aspiration.
  • Une résistance qui est composée d’une mèche en fibre de verre, de silice, de coton organique ou de céramique, et enfin, entourée par un fil résistif. C’est grâce à cette résistance que l’e-liquide sera chauffé pour qu’il se transforme en vapeur. Il est important de retenir que ce consommable est celui qui doit être remplacé, de manière régulière, dans votre kit.
  • Une base qui permet de faire tenir la résistance, ainsi que l’atomiseur, au niveau de la batterie.
  • Un airflow, qui peut être situé aussi bien en haut du réservoir qu’en bas. Cette partie permet de régler le débit d’air que l’e-cigarette peut produire, et cela, afin que le tirage obtenu soit serré ou aérien en fonction de l’envie de l’utilisateur.
Cependant, il n’est pas facile de mettre la main sur le bon clearomiseur, surtout si vous êtes un vapoteur débutant. Dans ce cas pour vous guider, voici quelques critères à tenir en compte.

La capacité du réservoir de la cigarette électronique :

Peut-être savez-vous déjà que la capacité du réservoir des cigarettes électroniques vendues sur le marché varie d’un modèle à un autre ? Toutefois, lorsque vous en achetez une, vérifiez que la taille de votre réservoir correspond réellement à votre besoin. Si vous optez pour un clearomiseur avec un réservoir de petite capacité, sachez qu’il ne peut contenir qu’une quantité limitée d’e-liquide. Ainsi, vous serez amené à recharger votre clearomiseur de manière régulière. Cependant, si vous avez opté pour un grand réservoir, vous n’aurez pas besoin de le remplir de manière systématique pour pouvoir vapoter à votre aise.

Le petit bémol, c’est qu’un clearomiseur équipé d’un réservoir de grande capacité aura un diamètre assez important. Ce choix aura un impact sur l’esthétisme de votre cigarette électronique. À noter qu’il est aussi indispensable de faire correspondre la taille du réservoir avec celle de la batterie, au risque de vous retrouver avec une cigarette électronique disproportionnée. Mis à part la taille, veillez également à accorder une attention particulière aux matériaux utilisés dans la fabrication du réservoir, afin qu’il puisse supporter n’importe quel type d’e-liquide. Aujourd’hui, les avancées technologiques ont permis de concevoir des réservoirs en pyrex parfaitement résistant.

La résistance :

Pour obtenir une meilleure température de chauffe pour votre e-liquide, il est judicieux de bien choisir la résistance de votre cigarette électronique. La plupart du temps, cette dernière est conçue à partir de Kanthal, de NiChrome, ou encore d’inox médicale SS316. Sa mèche est fabriquée à partir de coton organique, permettant l’imprégnation d’e-liquide par capillarité. Avec cette base de fonctionnement, le marché des cigarettes électroniques propose une panoplie de résistances telles que : les résistances en en dual coil, triple coil, quadruple coil, même si, pour l’instant, le single coil reste le plus courant.

Autre information importante : la résistance est la partie de la cigarette électronique qui a le plus besoin d’être remplacé, sa durée de vie moyenne est de 3 semaines. Ce temps est variable en fonction des utilisateurs, il faudrait prendre en compte votre utilisation personnelle pour pouvoir déterminer la durée de vie réelle de la résistance qui équipe votre cigarette électronique. La résistance définira également la puissance nécessaire pour la mise en marche de votre cigarette électronique, tout comme la température de la vapeur que votre matériel dégage.

L’embout d’aspiration et l’air flow

En ce qui concerne l’embout d’aspiration, comme nous l’avons vu un peu plus haut, ce dernier est le matériel qui fait que le mot vapotage prend tout son sens. En effet, c’est de là que vous allez aspirer la vapeur produit par l’atomiseur. Il peut être fabriqué à partir de matière plastique, de métal, de derlin, de résine stabilisée, ou encore de téflon. Chacune de ces matières présente des points positifs et négatifs, c’est pourquoi, avant de vous décider, il est préférable d’effectuer des essais, tout en tenant en compte de vos préférences.

Outre la matière, vous devrez aussi considérer la longueur de votre embout d’aspiration. Plus il est long, plus la vapeur produite sera froide au moment où elle arrivera dans votre bouche. Le souci avec ce modèle, c’est qu’il peut présenter des risques de remontées de liquide dans la bouche suit à une accumulation de la condensation.

Vous avez la possibilité d’opter pour des embouts d’aspiration large, si vous appréciez la sensation qu’offre une quantité importante la vapeur, ou encore, d’embouts d’aspiration anti-remontées de liquide, pour plus de confort lors de son utilisation. Pour finir, n’oubliez pas de choisir la saveur qui vous correspond dans votre e-liquide.

Arrêter de fumer par l'hypnose