astuces-arrter-de-fumer

Astuces pour arrêter de fumer

Pourquoi est-ce si difficile d’arrêter de fumer, bien que les méfaits du tabagisme soient aujourd’hui parfaitement avérés ? En dépit de la volonté de certains fumeurs de mettre un terme à leur addiction, il arrive parfois que l’arrêt définitif du tabac soit un objectif très difficile à atteindre. Cela est en partie dû à la présence de nicotine dans les cigarettes, substance largement reconnue pour son aspect addictif. Parfois, c’est le simple plaisir de fumer, ou le confort psychologique que cela apporte qui rend le cap si difficile à passer.

Mais bonne nouvelle, arrêter de fumer est loin d’être impossible. Encore mieux, au plus tôt on arrête de fumer, au plus tôt on peu commencer à réparer les dégâts fait sur notre corps par la cigarette. Avec les mois et les années passant, le corps va pouvoir retrouver ses fonctions normales et une bien meilleure santé que si vous aviez continué à fumer.

Dans le but de vous apporter de vraies solutions à votre problème de tabagisme, nous vous proposons aujourd’hui, un dossier spécial « astuces pour arrêter de fumer » qui contient de vraies bonnes pratiques pour arrêter de fumer efficacement et définitivement. Il s’agit de différentes approches qui ont déjà porté leurs fruits sur de nombreux fumeurs. Libre à vous de trouver celle qui vous conviendra le mieux.

Dans tous les cas, sachez que l’accompagnement d’un professionnel de la santé ne pourra vous être que bénéfique dans votre quête d’arrêt du tabac.

Guide complet pour arrêter de fumer pour de bon

Fixer une date précise pour arrêter de fumer

Quand on décide d’arrêter de fumer, on se prépare à commencer une nouvelle vie. Pour ce faire, il est nécessaire de préparer le jour J avec beaucoup de sérieux. Choisissez une date précise dans votre agenda, et faites en sorte d’être prêt le jour venu. Faites des réserves de petits en-cas sains et équilibrés à grignoter pour pallier aux envies de reprendre une cigarette dans les premiers jours par exemple.

Considérez cette période de transition comme un moment excitant de votre vie ; un moment qui vous fera basculer vers un mode de vie plus sain et plus bénéfique pour votre santé.

Débarrassez-vous de tous les éléments liés à votre ancien vous

Pour rompre le cercle infernal de la cigarette et éviter de retomber dans vos anciens travers, il est important de jeter tout ce qui y est lié : briquets, cendriers, paquets neufs ou entamés, allumettes, etc. Et par jeter, et il s’agit bien de les jeter à la poubelle et non pas de les ranger dans un coin de votre maison.

L’idéal est de procéder à ce nettoyage à J-1 avant votre arrêt complet du tabac. Dites vous bien qu’en tant que non-fumeur, vous n’aurez plus à utiliser ce genre d’astuce !

Faire une liste des avantages qu’il y a sur le fait d’arrêter de fumer

Recenser tous les méfaits et les inconvénients du tabagisme, et réfléchir à tous les avantages que l’on peut tirer d’un sevrage est un excellent moyen de gagner en motivation.

En cas de coup de mou, n’hésitez pas à reprendre votre liste afin de vous rappeler pourquoi vous avez pris cette décision au départ.

Avertissez vos amis et votre famille lors de votre passage à l’acte

Afin que personne ne vienne perturber ce processus parfois délicat à gérer émotionnellement et physiologiquement, il est important que votre entourage soit au courant de votre décision. Vous pourriez même avoir besoin de soutien durant cette phase, donc pas de honte à avoir là-dessus.

S’éloigner des fumeurs

Durant les premiers temps, il est important de rester aussi loin que possible des tentations, et cela inclus de ne pas se retrouver à proximité directe de fumeurs. Demandez à vos proches de ne pas fumer en votre présence, évitez les endroits réservés aux fumeurs, et déclinez fermement toute proposition de cigarette.

Ne cédez jamais à la tentation de prendre ne serait-ce qu’une bouffée de cigarette

Si vous décidez d’arrêter de fumer, soyez complètement honnête dans votre démarche, et évitez à tout prix de reprendre une cigarette, une demie, ou même un quart, ou un dixième de cigarette. Bref, sachez tout simplement qu’en agissant ainsi, vous vous exposerez ni plus ni moins à une rechute.

Tenez-vous éloigné de tout ce qui vous donne envie de fumer

En fonction des individus, il existe des éléments qui peuvent déclencher une soudaine envie de cigarette. Pour certains, il peut s’agir du café avec lequel on avait l’habitude d’allumer une cigarette, pour d’autres, ce sera un verre d’alcool, etc.

De la même façon, certaines situations où l’on avait l’habitude de fumer devront être évitées pendant les premiers temps du sevrage, afin de ne pas vous compliquer la tâche : soirées, dîners… Une fois que vous vous sentirez suffisamment fort pour vaincre votre envie de fumer dans ce type de situation, alors vous pourrez reprendre une vie normale.

Aidez-vous avec des substituts nicotiniques

Se sevrer de la nicotine est la phase la plus difficile lorsque l’on arrête de fumer. Pour passer ce cap plus facilement et éviter de retomber dans le tabagisme, il existe une multitude de substituts à base de nicotine qui pourront annuler les effets de manque se traduisant généralement par : de l’irritabilité, de l’angoisse, de la nervosité, des troubles du sommeil, etc. Parmi ceux-ci : les patchs, les gommes à mâcher, les pastilles, les comprimés, etc.

En fonction de votre besoin, le type de substitut et les doses pourront être adaptés. En outre, certains substituts ne sont disponibles que sur ordonnance.

Leur fonctionnement est simple : de la nicotine est progressivement libérée dans l’organisme et soulage les symptômes liés au manque. Par contre, l’avantage de ce type de produit et qu’ils ne contiennent pas de substances nocives et toxiques pour la santé.

L’utilisation de substituts pourra fortement influencer la réussite de votre quête d’arrêt du tabac en augmentant vos chances de combattre l’envie d’allumer une cigarette.

Ne pas hésiter à consulter un professionnel

L’une des meilleures façons d’arrêter de fumer pour de bon est de consulter un médecin. Une initiative qui vous permettra de bénéficier de nombreux conseils et d’un suivi personnalisé.

Autres possibilités : consulter un thérapeute du comportement, un hypnothérapeute, ou encore se joindre à un groupe de soutien pour rencontrer des gens qui traversent, ou ont traversé la même épreuve que vous.

Accepter une aide médicamenteuse quand cela est nécessaire

À la suite d’une consultation avec votre médecin, ce dernier pourrait vous prescrire un traitement d’accompagnement pour vous aider à arrêter de fumer. Il s’agit généralement de médicaments disponibles uniquement sur ordonnance comme du Bupropion (Zyban) et de la Varénicline (Champix).

Ce sont des traitements qui n’entraînent pas d’accoutumance et qui agissent en atténuant l’envie de consommer du tabac.

Pratiquer une activité sportive

Lorsque l’on fait du sport, le corps élimine naturellement les hormones du stress et produit les fameuses endorphines ou hormones du bonheur. Du coup, l’envie de fumer et la sensation de manque diminuent.

Autre avantage, la pratique d’une activité physique limitera la prise de poids que certains fumeurs connaissent lorsqu’ils arrêtent de fumer.

Adoptez de nouveaux automatismes

Parce que vous aviez l’habitude de prendre une cigarette à la moindre occasion, vous allez aujourd’hui devoir remplacer cette ancienne habitude par une nouvelle.

Par exemple, on peut remplacer ses cigarettes par la préparation d’une tisane, breuvage reconnu pour apaiser le stress. On peut aussi manger des noix ou des pistaches, que l’on prendra soin de sortir de leurs coquilles. Une action qui vous fera oublier l’envie de fumer sans que vous vous en rendiez compte.

Tenez bon quand une envie de fumer se manifeste

Quand on arrête de fumer, des envies irrépressibles de prendre une cigarette se manifestent de temps à autre. Il est bon de savoir que ces envies sont passagères, et ne durent pas plus de 5 minutes. Elles connaissent un fort pic, avant de disparaître comme elles sont venues.

Pour ne pas craquer durant ces laps de temps de tentation intense, vous pouvez essayer de détourner votre attention en faisant autre chose que de penser à fumer, par exemple : aller faire un tour, aller se laver les mains, faire la vaisselle, se préparer une tasse de thé, etc.

Au fur et à mesure du sevrage, ces envies se feront plus rares, jusqu’à disparaître complètement.

Créer une tirelire spéciale économie de paquet de cigarettes

Fumer est une mauvaise habitude qui coûte très cher. Alors pour profiter des économies que vous allez faire en mettant fin à cette addiction, l’une des meilleures astuces est de constituer une tirelire (ou un bocal), dans laquelle vous placerez l’argent que vous aviez l’habitude de dépenser chaque jour, ou chaque semaine, pour acheter vos paquets.

Au bout d’un an (si vous arrivez à tenir jusque-là), ouvrez votre tirelire, et profitez de vos économies pour vous faire réellement plaisir. Voyage, shopping, achat important…, vous verrez que le jeu en vaut vraiment la chandelle.

Remplacer la pause cigarette par une pause relaxante

Vous aviez peut-être l’habitude de prendre une ou plusieurs « pauses clope » au cours de vos journées de travail. À présent, l’idéal serait de profiter de vos quelques minutes d’arrêt pour reprendre des forces et vous aérer l’esprit. Allez faire un petit tour, manger un fruit, consultez vos réseaux sociaux…, bref, faites autre chose que de penser à prendre une cigarette.

Rappelez-vous qu’arrêter de fumer va donner un coup de jeune à votre apparence

Fumer est très mauvais pour le corps, mais aussi pour la peau dont le vieillissement prématuré est important. Rides et ridules, tâches, teint terne apparaissent plus tôt et de façon plus prononcée chez les fumeurs que chez les non-fumeurs. Arrêter de fumer revient donc à retrouver une peau plus jeune et plus élastique, ainsi qu’un teint plus frais et plus lumineux.

Les dents sont également fortement touchées par le tabac avec un jaunissement important doublé de la possibilité de développer des pathologies plus graves dont des déchaussements irréversibles, une accumulation de tartre, des infections et abcès, etc.

Cela est en partie dû au fait que la fumée de cigarette contient plus de 4 000 substances nocives pour le corps, substances que vous faites entrer directement dans votre organisme à chaque bouffée.

Placarder cette affreuse liste sur votre frigo en guise de rappel

Si l’envie vous reprend d’allumer une cigarette, vous n’aurez qu’à prendre quelques minutes pour lire cette liste à voix haute et vous souvenir pourquoi vous avez pris la décision d’arrêter en premier lieu. Elle est suffisamment alarmante pour pouvoir vous dissuader totalement. Au passage, ce sont 5 minutes de passées qui vous auront permis d’oublier la sensation de manque, sans même vous en être rendu compte. Voici cette fameuse liste :

  • Pourquoi je ne refumerai jamais.
  • Parce que je ne veux pas contracter de cancer du poumon, de la vessie, de l’œsophage, ou encore une leucémie, ou bien d’autres cancers.
  • Parce que je ne veux pas voir mes chances de concevoir un bébé réduites.
  • Parce que je ne souhaite pas voir mes capacités mentales diminuer.
  • Parce que je ne veux plus perdre le plaisir de sentir toute la saveur des aliments, ni leurs odeurs.
  • Si je suis un homme, parce que je ne veux pas faire face à des problèmes d’impuissance.
  • Si je suis enceinte, parce que je ne veux pas faire courir de risque de naissance prématurée à mon bébé.
  • Parce ce que je veux éviter de développer un diabète.
  • Parce que je veux éviter de souffrir de complications cardiovasculaires.
  • Parce que dès que j’ai arrêté de fumer, j’ai commencé à rétablir les fonctions normales de mon corps et que je ne veux en aucun cas revenir en arrière.

Malgré tous les efforts fournis, certains fumeurs ne réussiront pas à mettre un terme à leur addiction du premier coup. Pas de panique, la clé reste la persévérance. Alors n’abandonnez pas, préparer vous mieux la prochaine fois et essayer de suivre un maximum de conseils délivrés dans cet article. Sur ce, bonne chance à tous !