arreter-de-fumer-sans-grossir

Arrêter de fumer sans grossir

Certains fumeurs ont parfois peur d’arrêter de fumer et de prendre du poids de façon considérable sans pouvoir rien y faire. Info ou intox ? Qu’en est-il vraiment ? L’arrêt de la cigarette fait-il vraiment grossir ?

Aujourd’hui, nous vous livrons un dossier spécial « Arrêter de fumer sans grossir », qui devrait en convaincre plus de mettre fin à cette mauvaise habitude sans pour autant prendre du poids au passage.

Nous allons vous prouver qu’il est possible de mettre fin à sa consommation de tabac de façon efficace, et sans prendre un seul gramme.

30 % des fumeurs ne prennent pas de poids en arrêtant de fumer.

Il est vrai que pour certaines personnes, l’arrêt du tabac rime avec prise de poids ; cependant un plus de 3 individus sur 10 ne sont pas concernés par ce phénomène.

Alors pourquoi est ce que tous les autres fumeurs grossissent-ils juste après avoir arrêté de fumer ? La réponse est simple : il s’agit d’une réponse physiologique normale du corps qui réagit à l’absence de tabac dans son organisme.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que la consommation de cigarette provoque un dérèglement de l’organisme qui permet à l’individu fumeur de conserver un poids inférieur à son poids de forme « normal ». Il a été observé que :

  • Les fumeurs pesaient 2.8 kg de moins que les individus non-fumeurs.
  • Les fumeuses pesaient quant à elles, 3.8 kg de moins que les non-fumeuses.

Conséquence lorsque l’on arrête de fumer et que le corps reprend ses droits, les quelques kilos en moins sont regagnés naturellement comme ça aurait été le cas si vous n’aviez jamais été fumeur. Une prise de poids post-tabagisme en général, est comprise entre 2 et 4 kg.

Une prise de poids dont on peut aisément limiter les effets par une alimentation équilibrée, et un peu d’exercice physique.

Effets du tabagisme sur le poids

Un fumeur qui consomme un paquet par jour, brûle 250 calories. Les effets néfastes du tabac se font également ressentir au niveau du goût et de l’odorat qui baisse fortement. En résulte une perte d’appétit évidente, qui se traduit parfois par une perte de poids plus ou moins importante.

De ce fait, en arrêtant de fumer, on ressent avec plus d’intensité les goûts et les odeurs des aliments puisque le corps retrouve son fonctionnement naturel. Il n’est donc pas rare qu’en recouvrant de tels sens, on puisse avoir envie de déguster de nombreux plats et prendre quelques kilos au passage.

Arrêter de fumer sans prendre du poids, c’est possible !

Pour ne pas grossir lorsque l’on arrête de fumer, il est important de commencer à suivre certaines règles avant même de dire adieu à sa dernière cigarette. Cela consiste à observer un mode de vie plus sain, ainsi qu’une alimentation plus équilibrée :

  • Manger 3 repas par jour (petit-déj/déjeuner /dîner)
  • Opter pour des aliments peu caloriques (lait écrémé, fromage blanc 0 % m.g, boire beaucoup d’eau et éviter les boissons sucrées, etc.)
  • Ne pas grignoter et préférer des petits encas en cas de besoin
  • Faire un minimum de d’activité physique (marche, vélo, natation, etc.)
  • Penser à consulter un professionnel de la santé pour obtenir un substitut nicotinique adapté à votre besoin au moment de l’arrêt complet du tabac.

Arrêter de fumer sans grossir, notre méthode efficace

Fumer un paquet de cigarettes par jour revient à brûler 250 calories par jour. De ce fait, lorsque l’on arrête de fumer, il faut trouver un moyen d’éliminer ces calories d’une autre façon. Cela peut être en faisant du sport, ou en diminuant la quantité de calories que l’on ingère pendant nos repas.

D’un point de vu de la santé et du bien-être, mieux vaut privilégier la pratique d’une activité physique, tout en mangeant de façon équilibrée.

Rappel des besoins caloriques quotidien moyens concernant les hommes :

  • 2 100 kilocalories – si l’activité physique est de moins de 30 minutes/jour
  • 2 500 à 2 700 kilocalories – si l’activité physique est d’environ 30 minutes/jour
  • 3 000 à 3 500 kilocalories – si l’activité physique est de plus d’une heure/jour

Rappel des besoins caloriques quotidien moyens concernant les femmes :

  • 1 800 kilocalories – si l’activité physique est de moins de 30 minutes/jour
  • 2 000 kilocalories – si l’activité physique est d’environ 30 minutes / jour
  • 2 400 à 2 800 kilocalories – si l’activité physique est de plus d’une heure / jour

* Ces besoins sont des besoins moyens par personne et par jour ; par contre, ils peuvent sensiblement varier en fonction de l’âge et du poids de chaque individu. Pour en savoir d’avantage sur vos besoins spécifiques, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé.

Activités du quotidien pour brûler des calories sans sport

Si vous n’êtes pas un grand fan de sport, sachez qu’il est possible de brûler des calories et de compenser l’arrêt du tabac en réalisant des tâches ménagères simples. Résultats : vous êtes en pleine forme, et votre intérieur est aussi propre qu’un sou neuf ! Parfait non ?

Vous pouvez par exemple faire les activités suivantes pendant 1 h minimum par jour :

  • Passer l’aspirateur pour dire adieu à 200 kcal.
  • Laver votre voiture pour brûler 250 kcal.
  • Faire du shopping pour brûler 200 kcal.
  • Faire la vaisselle pour dire adieu à 180 kcal.
  • Jardiner pour brûler 200 kcal.
  • Jouer avec vos enfants (ou vos animaux de compagnie) pour perdre 200 kcal.
  • Ou encore mieux ! Faire l’amour et brûler 400 kcal.

Activités sportives brûleuses de calories

Pour les fans inconditionnels de sport, il existe de nombreuses activités sportives qui permettent de brûler un nombre important de calories tout en s’amusant.

Parmi celle-ci, voici plusieurs idées avec lesquelles on peut brûler des calories en 1 heure :

  • Le vélo permet de se débarrasser de 500 kcal en moyenne.
  • Le jogging permet de brûler 800 kcal.
  • La natation permet de brûler 600 kcal.
  • La zumba permet de se débarrasser de 750 kcal.
  • La corde à sauter n’est pas réservée aux enfants et permet de dire au revoir à 700 kcal en moyenne.