L’alcool et le tabac, les méfaits à connaître sur la santé

Tout le monde connaît les répercussions que peuvent engendrer l’alcool ou le tabac sur la santé. Mais ce que beaucoup de gens ignorent, c’est que la combinaison alcool/tabac engendre des problèmes de santé encore plus grave, que la consommation d’une seule de ces substances. En France, des campagnes visant à sensibiliser les gens sur le caractère néfaste de l’association tabac et alcool, ont été lancé depuis plusieurs années déjà. Cela a permis d’informer la population sur les risques que peuvent provoquer ces substances sur le corps. Si vous n’avez jamais entendu parler de cela auparavant, ou si vous n’avez reçu que quelques bribes d’informations à ce sujet, cet article vous permettra de connaître davantage le danger que représente la consommation d’alcool et de tabac en même temps.

Entre tabac et alcool, lequel engendre le plus de dépendance ?

Selon une étude publiée dans le journal, le Figaro, le problème d’addiction en France concerne surtout la dépendance à l’alcool, vient ensuite la dépendance au tabac. En effet, cette étude a permis de révéler que plus de 4 millions de Français consomme de l’alcool de manière pathologique et que presque la moitié d’entre eux en sont dépendants. En revanche, seulement 35 % des fumeurs présentent cette même dépendance, ce qui est beaucoup moins élevé que la dépendance à l’alcool. Quoiqu’il en soit, chacune de ces substances toxiques entraîne différents types de cancer, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. La question que l’on se pose donc aujourd’hui est : quels sont les effets néfastes que peuvent entraîner la combinaison de l’alcool et cigarette sur la santé ?

Pourquoi l’association alcool/tabac est dangereuse pour la santé ?

Les recherches ont permis de démontrer que consommer, en même temps, du tabac et de l’alcool occasionne des dommages vraiment surprenants. Même s’il est clair que le tabac et l’alcool, consommé séparément engendre bel et bien des problèmes cardio-vasculaires, il faut noter cependant, que leur association endommage totalement le cœur. Ces effets sont provoqués par la fumée secondaire, produit par les cigarettes ajoutées à l’alcool. Les zones du corps les plus touchées sont l’œsophage, la bouche, la gorge, les poumons et le col de l’utérus.

En outre, certains chercheurs ont démontré que le tabac diminue la concentration d’alcool dans le sang. De ce fait, pour que le fumeur puisse retrouver les sensations qu’il recherche dans l’alcool, il sera obligé d’augmenter le nombre de verres consommés. On peut donc en conclure que la consommation de l’un augmentera celle de l’autre. Finalement, cela peut conduire à une surdose qui peut entraîner d’autres problèmes encore plus graves comme le coma éthylique.

En plus de l’ensemble des points énumérés ci-dessus, des chercheurs Américains ont conclu que la consommation de tabac et d’alcool, en même temps, favorise la synthèse des substances toxiques qu’ils contiennent. Sur le long terme, cette synthèse peut affecter l’efficacité de certaines substances médicamenteuses, dans le cas où le fumeur/buveur tombe malade. En conclusion, l’association tabac et alcool est à la fois dangereuse et nuisible à la santé.

Pourquoi le tabac et l’alcool vont de pair ?

Il n’est pas rare de voire un fumeur dépendant être en même temps un buveur dépendant. La consommation d’alcool peut entraîner la consommation de tabac, et cette combinaison a pour conséquence de provoquer une dépendance beaucoup plus sérieuse, puisque les toxines contenues dans le tabac et l’alcool agissent en même temps sur la même zone du cerveau. Notamment, sur la zone que l’on appel circuit de récompense. En effet, boire engendrerait une envie de fumer, et cela est aussi valable dans le sens inverse. Ainsi, les personnes qui présentent une tolérance à l’alcool peuvent aussi présenter une tolérance au tabac.

Comme l’alcool et le tabac contiennent des facteurs génétiques communs, ces facteurs favorisent la dépendance simultanée, à ce moment-là, on parle de codépendance. Il n’est pas rare que les personnes qui sont enclines à consommer de l’alcool et fumer des cigarettes en même temps, soient influencées par des situations d’ordre psychologiques, sociales, et environnementales. Les personnes qui ont une dépendance au tabac et qui consomment de l’alcool de manière problématique, se retrouvent souvent dans les mêmes cadres. Elles sont influencées non seulement par leur environnement proche, mais également par la situation dans laquelle elles se trouvent.

Quelle est la meilleure solution pour arrêter cette codépendance ?

Le sevrage est la seule solution qui s’offre aux personnes qui se trouvent dans ce schéma de codépendance alcool + tabac. Se sevrer de l’alcool, tout en arrêtant de fumer, peut représenter un réel défi, surtout pour les personnes qui souffrent de ce genre de dépendance depuis plusieurs années. C’est pourquoi, faire appel à des professionnels comme des médecins tabacologues, et des experts en alcoologie, est plus que conseillé. Certes, le patient aura besoin de beaucoup de motivation, mais pour y arriver, il devra être suivi de manière régulière, et cela, afin d’éviter de sombrer à nouveaux.

Certaines idées reçues, concernant l’arrêt du tabac et le sevrage de l’alcool, peuvent induire en erreur un grand nombre de personnes. Il est important de comprendre, qu’arrêter le tabac au cours d’un traitement visant à résoudre un problème d’alcool, n’est, en aucun cas, néfaste. Bien au contraire, cela permet de résoudre le problème de dépendance à la source même.

Ne pas fumer aide à maintenir une abstinence de consommation d’alcool. Pour venir étayer cela, des études ont dernièrement démontré, que la moitié des patients qui suivaient un traitement de sevrage d’alcool, sont décédé à la suite de problèmes liés au tabagisme. Le seul problème qui peut se mettre en travers de la réussite du Co sevrage viendra du fumeur/buveur lui-même. Dans le cas où ce dernier parvient à se motiver et dispose d’un excellent état psychique, il peut envisager un arrêt simultané.

Vous savez maintenant quelles peuvent être les conséquences d’une consommation simultanée d’alcool et de tabac chez une personne. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’une clinique traitant ce genre de problème à proximité de chez vous. Dans tous les cas, un accompagnement est nécessaire pour une réussite complète du sevrage.